opinion francais union europeenne decodeurs

Les ambivalences des Français sur l’Europe

L’idée que les Français se désintéressent de l’Europe est largement partagée, et pourtant les résultats des sondages effectués par la Commission ou le Parlement européen auprès des citoyens européens montrent au contraire un intérêt réel des Français pour l’Europe conforté d’ailleurs par une participation en nette hausse des Français aux dernières élections européennes de 2019 (50,12%). Les Français veulent faire entendre leur voix en Europe et souhaitent que les dirigeants européens s’emparent des sujets qui les préoccupent. Par ailleurs, la majorité des Français s’estiment aussi encore mal informés.

 

opinion francais union europeenne decodeurs

Un rapport complexe à l’Europe mais un attachement profond

Selon une enquête Eurobaromètre menée en février 2020, 55% des Français s’estiment mal informés sur l’Europe. La France est aussi un des pays les plus défiants à l’égard de l’Union européenne : 39% ont plutôt confiance en Europe contre 49% qui n’ont « plutôt pas confiance » dans l’Union européenne.

Parallèlement, les Français sont très attachés au projet européen. D’après l’Eurobaromètre de la Commission européenne réalisé en février-mars 2021, 57% des Français se déclarent attachés à l’Union européenne (UE), soit une hausse de 4 points par rapport à l’été 2020, et 51% sont prêts à faire confiance à l’UE pour prendre de bonnes décisions à l’avenir.

De plus, selon l’Eurobaromètre du Parlement européen du printemps 2021 la grande majorité des Français estiment que la voix de la France compte dans l’UE (75%) ce qui place la France en tête avec l’Allemagne (82%), les Pays-Bas (79%) et la Suède (79%).

La crise du coronavirus aurait renforcé ce sentiment, la majorité des Français souhaitant le renforcement des compétences à l’échelle européenne en particulier en matière de santé : 75% des Français déclarent que l’UE devrait avoir plus de compétences pour gérer des crises telles que la pandémie de coronavirus. Par ailleurs, 54% des Français estimaient en février-mars 2021 que l’UE joue un rôle clé pour garantir l’accès aux vaccins contre la Covid-19, même si ce résultat est inférieur à la moyenne européenne (69%).

Le plan de relance européen de 750 milliards d’euros, NextGenerationEU, a été plutôt bien accueilli : près de la moitié (45%) des Français pensent qu’il sera efficace pour répondre aux conséquences économiques de la crise (contre 39% d’un avis contraire).

Des attentes fortes à l’égard de l’UE

Les Français souhaitent une Europe plus efficace et davantage en prise avec leur quotidien. Ce souhait se heurte toutefois aux limites du mandat que les États membres ont donné à l’UE. On l’a vu dans le domaine de la santé mais c’est le cas aussi en matière sociale : la fixation d’un salaire minimum, plutôt consensuel en France, reste une prérogative des États membres, l’UE n’ayant pas reçu de pouvoir pour légiférer dans ce domaine. Il appartient aux États membres de décider l’extension des champs d’action de l’UE.

La méconnaissance des questions européennes participe aussi de la méfiance. L’information et la communication sur l’UE représentent un défi majeur que les institutions elles-mêmes ne peuvent relever seules. Dans un pays comme la France, le projet européen a besoin de relais nationaux, régionaux et locaux pour atteindre les citoyens là où ils vivent. Le processus décisionnel européen qui répond à d’autres logiques que le fonctionnement national mériterait d’être davantage expliqué pour que les citoyens puissent mieux comprendre l’impact des politiques européennes dans leur quotidien.

La prochaine présidence française du Conseil de l’Union européenne prévue pour la première moitié de l’année 2022 sera l’occasion de débattre davantage des questions européennes en France et du projet européen grâce également à la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

Pour en savoir plus

Eurobaromètre du Parlement européen sur les élections européennes (juillet 2019)

Étude réalisée par Viavoice pour le Mouvement européen – France, Les Jeunes européennes – France, Européens sans frontières et la Fédération Française des Maisons de l’Europe, sur l’Information des Français sur l’actualité européenne (février 2020)

Eurobaromètre Standard 94 sur l’Opinion publique dans l’Union européenne, fiche France (février-mars 2021)

Eurobaromètre de la Commission européenne sur l’Opinion publique un an après la pandémie (printemps 2021)

L’Europe impuissante face au changement climatique ! Vraiment ?

L’Europe est antisociale ! Vraiment ?

L’Europe n’est pas solidaire avec les plus démunis ! Vraiment ?

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy