euro inflation franc europe decodeurs

Avec l’euro, tout a augmenté, sauf mon pouvoir d’achat ! Vraiment ?

Non, l’euro n’a pas fait exploser les prix à la consommation. Les prix n’ont pas augmenté plus vite depuis qu’on utilise l’euro. Au contraire ! Ils ont très faiblement augmenté. Et plus important encore, le pouvoir d’achat des ménages a continué d’augmenter.

euro inflation franc europe decodeurs

L’euro a permis de limiter la hausse des prix

Les prix n’ont pas augmenté plus vite depuis qu’on utilise l’euro : c’est exactement l’inverse qui s’est produit. Avant l’euro, l’inflation en France pouvait atteindre des niveaux très élevés, jusqu’à plus de 10 % dans les années quatre-vingt. Depuis l’euro, la hausse des prix n’a quasiment jamais dépassé les 2 % par an et se situe en moyenne à seulement 1,4% par an sur la période 2001-2017.

Le prix de la baguette a augmenté moins vite que les salaires

Prenons un exemple emblématique : le prix de la baguette. Un an avant l’introduction de l’euro, en 2001, la baguette coûtait environ 4,30 francs, soit 0,66 euro.

Aujourd’hui en 2019, la baguette ordinaire coûte en moyenne 0,88 euros (5,78 francs), soit une augmentation de 1,8 % par an… mais les salaires aussi ont augmenté ! Le SMIC horaire était de 6,67 euros en 2001. Il est aujourd’hui à 10,03 euros, soit une augmentation moyenne de 2,8 % par an.

Le pouvoir d’achat (comparaison de l’évolution des revenus et des prix) n’a donc pas baissé à la suite du passage à l’euro, au contraire il a augmenté de 8% par habitant en 15 ans en France. Pour l’illustrer, on peut prendre l’exemple du prix d’une voiture neuve et de ce que cela représente en mois de SMIC :

En 1980, une voiture neuve valait environ 4500 euros (30 000 francs) l’équivalent de 13 à 14 mois du salaire minimum de l’époque, alors qu’aujourd’hui, un véhicule neuf équivalent vaut environ 10 000 euros, soit 6 à 7 mois du salaire minimum.

Alors, pourquoi a-t-on l’impression que les prix ont augmenté ?

Même si les chiffres démontrent le contraire, les Français ont l’impression que les prix ont augmenté avec l’euro. Ce sentiment vient notamment de la tendance à oublier les «vrais» prix en francs : de nombreuses personnes pensent que la baguette coûtait 1 franc avant le passage à l’euro. Or, elle en valait plus de 4 ! La baguette à 1 franc, c’était dans les années soixante-dix.

On a aussi tendance à ne pas tenir compte de la hausse des salaires et à ne pas voir les prix qui diminuent. Ainsi, même si le prix de la baguette a augmenté (modérément), celui de nombreux appareils électroménagers ou ordinateurs a baissé.

Plus d’informations…

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy